Auteur/autrice : ESATMARSOULAN

4 Jan

Le pressing de l’Esat bénéficie d’équipements neufs, d’une surface doublée et d’une équipe renforcée.

Pour répondre à la demande de services pressing de nos clients, l’Esat Marsoulan investit dans de nouveaux équipements. Des travaux d’aménagement de l’espace pressing, double sa superficie et l’équipe s’agrandit.

Comment tout a commencé ?

Le pressing, dans le cadre de l’Esat Marsoulan, a réellement pris sa place au moment où nous avons créé les conciergeries d’entreprises. Au départ, le pressing était un service inclus dans la blanchisserie. Le traitement du linge en forme et du linge à plat a nécessité une réorganisation des services afin de traiter au mieux le linge confié par nos clients.
Donc, très vite, nous avons décidé en 2016 de créer un véritable espace pressing autonome et d’avoir une gamme de services spécialisés dans le linge en forme.

Vous traitez du linge de particuliers ?

Oui, aujourd’hui, le linge des particuliers arrive principalement par le biais de nos conciergeries.
Celle de l’Esat avec « L’Espace Marsoulan » qui est un espace boutique / conciergerie ouvert à tous, mais également des cinq conciergeries d’entreprises que nous avons installées en partenariat avec la BNP sur Montreuil, Pantin et Millénaire 4. Là, il s’agit de services pour les salariés.

Les personnes déposent leur linge à leur conciergerie. Nos travailleurs le rapportent au pressing de l’Esat pour qu’il soit traité sous 2 jours. Puis, le troisième jour, ils le livrent à la conciergerie pour qu’il soit récupéré par les clients sur leur lieu de travail.
Donc, là, nous sommes principalement sur du linge individuel.

Nous avons établi une grille tarifaire pour ce public qui est la même que celle que nous pratiquons à la conciergerie de l’Esat avec des prix très abordables.

De plus, nous avons un planning d’offres promotionnelles qui répond aux besoins saisonniers de nos clients comme le nettoyage des couettes en automne / hivers, de la garde-robe en début de printemps, etc.

Linge plié ou sur cintre, pressing complet ou uniquement repassage, linge au kilo, cela va du tee-shirt à la robe de mariée sur devis en passant par un costume, un pull en laine ou une doudoune.

Traitez-vous aussi du linge d’entreprise ?

Absolument, nous avons depuis maintenant un an, un client « GPS » qui fournit des tenues à ses salariés, des agents de sécurité et des hôtesses d’accueil sur différents salons et grandes manifestations.
GPS, nous a confié la totalité de son linge pour un service de pressing. Cela correspond à environ 8 280 pièces de vêtements à traiter par an avec des périodes hautes en saisonnalités.

Parmi nos clients-entreprises, nous traitons également tous les vêtements professionnels de la Police Municipale de la Mairie, du Service Technique de la ville de Vincennes. Mais aussi, les blouses professionnelles d’un laboratoire qui demandent un traitement désinfectant spécifique ainsi que les vêtements d’un Foyer social.

Le pressing de l’Esat et sa capacité de service évoluent

Aussi, pour répondre aux demandes qui se pérennisent et aux nouvelles, nous avons décidé d’investir dans des équipements plus performants et de plus grandes capacités.
Par exemple, actuellement, nous avons une laveuse de 13 kilos et nous passons à une machine Electrolux de 27 kilos. Pour le séchage, nous investissons dans une machine avec une capacité de 27 kilos au lieu de 6.

Même chose pour la partie repassage, nous allons nous équiper d’une presse à pantalon pour les pantalons de costumes. Nous aurons un mannequin à chemise pour un repassage impeccable de ces dernières en plus du mannequin à costume.

Mais cela veut aussi dire que nous doublons la superficie de l’espace de travail du pressing avec un aménagement du circuit du linge selon les dernières normes et que nous augmentons notre personnel pressing de 4 travailleurs ayant tous validé leur formation.
Avec leur moniteur, l’équipe est désormais composée de 9 personnes expérimentées au service de nos clients.

Dans une démarche éco-responsable, nous pratiquons l’aqua lavage. C’est-à-dire que le linge est lavé à l’eau sans perchlorure ni autres agents toxiques pour l’homme et l’environnement mais avec des produits biodégradables.
En période Covid, nous avons aussi ajouté à notre processus de nettoyage des désinfectants.

Ainsi, avec nos derniers investissements matériel et humain, nous sommes en mesure d’élargir notre offre de service et de répondre aux besoins de nouveaux clients désirant nous confier leur linge.
Côté logistique, notre service roulage passe deux fois par semaine dans leurs locaux pour récupérer leurs vêtements. Lorsque la demande est pressée, nous nous déplaçons aussi en comptant une journée supplémentaire.
Nous traitons le linge confié sous maximum deux jours et notre service livraison le ramène le troisième jour avec des véhicules équipés pour du linge sur cintre.

Comment contacter le pressing de l’Esat Marsoulan ?

Si vous souhaitez plus d’informations ou nous parler de votre projet de nous confier votre linge, contactez-nous au : 01 41 72 09 12

4 Jan

Retour sur la fabrication de sapins de Noël en bois à l’Esat Marsoulan

À l’approche de la fin d’année, une nouvelle campagne de fabrication de sapins en bois a été mise en place à l’Esat Marsoulan afin de répondre à une commande en nombre de la Marie de Montreuil.

Une première expérience de réalisations de sapins de Noël en 2020

En 2020, les usagers ont fabriqué de A à Z une dizaine de sapins de 1m50 et une quinzaine de plus petite taille.
Cette première expérience nous a permis de constater les possibilités qui s’offraient à nous dans l’action éducative à mettre en œuvre ayant comme support :
La transmission du savoir-faire, l’acquisition de nouveaux gestes, l’utilisation d’outils de menuiserie, le dépassement de soi, l’envie de concourir à la réalisation d’une « opération » nouvelle et valorisante.
C’est pas à pas que cette première cession de fabrication de sapins en bois s’est déroulée.
Les usagers se sont appropriés et attelés à cette réalisation démontrant pour certains une disposition dans la maîtrise du geste et des outils.
Cette réalisation a permis de franchir avec succès une étape.
L’ensemble des sapins en bois produits a été mis en vente à la  boutique de l’établissement ou dans les conciergeries d’entreprise.

En 2021, le projet de fabrication de sapins de Noël en bois se renouvelle à une plus grande échelle.

Le premier semestre 2021 voit émerger une demande de la Mairie de Montreuil pour la réalisation de sapins. La demande est conséquente : elle représente un ensemble de 50 sapins de 1m50 et 3 de 2m50.
Difficile de ne pas s’interroger sur la faisabilité d’un tel projet, sur ce que celui-ci implique dans des termes organisationnels.
Sur un plan éducatif cette demande permet de mettre l’usager au centre du dispositif, de l’inscrire par son travail dans la ville, dans le tissu social comme un acteur principal.

Les prototypes de sapins sont étudiés et présentés au client au mois de juin pour validation.
La Mairie de Montreuil, représentée par Madame Recorbet et Madame Dehay, confirme sa volonté de voir ce projet se concrétiser afin d’équiper les écoles et crèches de la commune. Le devis et les modifications apportées par le client sont actés.
Nous nous engageons pour la réalisation de 78 sapins de 1m50 avec un traitement d’ignifugation.

La fabrication de A à Z de 78 grands sapins à l’Esat requiert une organisation hors pair semée de quelques aléas…

Avant de se lancer, Daniel, moniteur d’atelier et menuisier, crée toutes les fiches de coupe, les outils pédagogiques de réalisation (gabarits, fiches de montage) afin d’optimiser la matière première et le temps de réalisation.
Mais, alors que toute la préparation en amont est fin prête, nous devons faire face à une grande difficulté à s’alimenter en matières premières qui va jusqu’à une période (heureusement courte !) de pénurie de bois.
Et comme une difficulté n’arrive jamais seule, le banc de sciage tombe en panne…

L’établissement se mobile et trouve les ressources nécessaires pour lancer la production.
Finalement, le bois de coffrage est livré, environ deux tonnes. Le nouveau banc de sciage arrive le 28 octobre. Les délais de réalisations deviennent très courts puisque de son côté la Mairie de Montreuil a déjà programmé la distribution sur les établissements scolaires pour les 25/26 novembre.

Le compte à rebours démarre : 24 jours de travail avant le jour J de la livraison.

Une mobilisation de toutes les énergies du Pôle Compans est donc primordiale devant l’ampleur de la tâche à accomplir.
Il s’agit d’une nouvelle organisation et de nouveaux apprentissages. Les usagers répondent présent à cette organisation.
Daniel coupe et débite le bois sous la serre, les usagers font la manutention et observent. D’autres en ateliers commencent à raboter, poncer les différentes pièces.
Les étoiles coupées qui seront placées au faîte des sapins sont maintenant entre les mains de Claudine qui va les façonner à l’aide d’une micro-ponceuse.
Les piétements de chaque sapin sont montés en ateliers, la colle à bois, vis et visseuses font leurs apparitions entre les mains des usagers.

Dans le même temps, l’espace perçage créé sur l’atelier Façonnage voit émerger des petits sapins de 60 cm de haut qui seront mis en vente à l’espace Marsoulan, la conciergerie boutique de l’Esat.
La précision de chaque perçage sur le traçage que Daniel a préparé l’impressionne sur l’appropriation de ce travail par les usagers. C’est plus de 1000 perçages qui seront exécutés avec précision.
Cette dextérité a permis à Jean Paul qui est non voyant d’effectuer le montage final à l’aide de rondelles, d’écrous et de clés plates.

Les planches de coffrage coupées sont maintenant les futures branches de chaque sapin, toutes percées dans leurs axes centraux elles trouveront leurs places sur le piétement surmonté d’un manche à balai, le tronc de l’arbre. 
Le Pôle Compans est en passe de répondre aux exigences de délais de réalisation de cette production. Il faut bien la nommer ainsi car elle a nécessité de puiser dans les ressources humaines, de transmission de savoir-faire, de présence éducative à l’attention des usagers qui se sont emparés de ce projet.

Vendredi 19 novembre, le soixante-dix huitième et dernier sapin reçoit sa protection d’ignifugation.
Celui-ci fait maintenant partie d’une forêt. Notre fabrication a été animée par une volonté éco-responsable.
Enfin, chaque sapin, porte une étiquette indiquant qu’il a été conçu et réalisé de A à Z dans les ateliers de l’Esat Marsoulan.

Une expérience incroyablement riche à tous points de vue et pour chacun : voici ce qu’en dit Daniel, moniteur d’atelier et menuisier qui a conduit cette fabrication.

Cette production m’a permis une nouvelle fois, de mesurer toutes les capacités et compétences dont disposent  les usagers en situation de handicap.
Les notions d’adaptation, polyvalence, technicité, sortir du cadre habituel du travail, d’appropriation de nouveaux gestes ont fait partie d’un ensemble amenant une dynamique de réalisation me permettant d’écrire que …
« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, MAIS PARCE QUE NOUS N’OSONS PAS QU’ELLES SONT DIFFICILES »

Nos 24 jours de production en chiffres :

  • Deux tonnes de planches de coffrages
  • Création de 3 432 branches pour les sapins de 1m50
  • 650 coupes avec la scie à onglet     (coupe des planches en longueur)
  • 1500 coupes avec le banc de sciage     (délignage des planches)
  • 3588 perçages au diamètre de 24 mm
  • 13728 passages de rabot
  • 1000 perçages au diamètre de 6 mm

Vous souhaitez avoir plus d’informations sur cette fabrication de sapins de Noël en bois ? Vous avez un projet pour Noël prochain ? Merci de nous contacter au : 01 41 72 09 12

Actions culturelles de l'Esat : partenariats avec les bibliothèques de Montreuil 16 Déc

Quelles actions culturelles mener en Esat : Partenariat avec les bibliothèques de Montreuil

En 2015, à la suite d’une enquête menée auprès des travailleurs, nous avons constaté qu’un certain nombre n’avait pas accès à la culture et se sentaient isolés.

Dans un premier temps, nous avons créé une bibliothèque au sein de l’ESAT et installé un panneau d’affichage exposant des programmes culturels.
Celle-ci est tenue par deux travailleurs référents. Ils ont reçu des dons de livres, cd et dvd qui ont été triés, côtés, classés afin de permettre à tous de pouvoir être empruntés.

Par la suite, nous avons fait découvrir à une vingtaine de travailleurs les bibliothèques DESNOS et ROBESPIERRE. Également, nous avons pu visiter l’atelier plastification de la bibliothèque.

Une envie de culture chez nos usagers

Pour donner suite à cette envie d’apprendre, de se cultiver, nous avons rencontré Mme SOYER Viviane, référente de la bibliothèque Éluard afin de lui exposer les demandes des travailleurs.

Une convention de partenariat a été établit en 2018 pour une durée de 3 ans.
Nous avons permis à une quinzaine de travailleurs, de se retrouver un vendredi par mois à la bibliothèque ELUARD. L’objectif principal est de donner l’envie de lire aux travailleurs rencontrant des difficultés de lecture et d’écriture.  

Le déroulé de la séance du groupe de lecture se décompose en trois temps :

  • Un temps de lecture commun
  • Un temps de partage des histoires
  • Un temps de recherche d’ouvrages

Le groupe s’est constitué naturellement. Les membres choisissent de venir sur la base du volontariat.
À noter que le vendredi après-midi est un temps hors travail.

Les travailleurs parlent de leurs livres avec leurs propres représentations.
C’est un moment de partage où on se questionne, on découvre, on exprime ses passions, ses envies.
Nous remarquons de l’entraide dans le groupe.
Lorsqu’un travailleur ne sait pas lire, un autre l’aide dans la compréhension de l’histoire. Les bibliothécaires lisent des histoires, des contes, des pièces de théâtre. Ils n’hésitent pas à définir les mots, à revenir sur l’histoire et à interroger les travailleurs afin qu’ils puissent s’ouvrir vers l’extérieur.

Les travailleurs nous parlent du groupe :

« Le groupe est intéressant puisque tout le monde parle de son livre. »

« Le groupe est amusant, tout le monde rigole et apporte de la joie et du plaisir »

« Le groupe aide à la compréhension de la lecture. »

« Le groupe a permis la rencontre avec d’autres travailleurs. »

« Le groupe m’a donné l’envie d’apprendre à lire. J’ai pris rendez-vous avec l’orthophoniste. »

« J’aime bien lire, découvrir des histoires que les autres racontent et j’aime quand la bibliothèque me prête des livres que je peux ramener chez moi. »

« C’est dommage que je ne puisse pas y aller tous les vendredis à la bibliothèque. Je vais à celle qui se trouve à côté de chez moi. »

« J’aime écouter les travailleurs lire et raconter des histoires. »

« Il m’a permis de m’ouvrir et de m’exprimer. Je découvre les autres personnes et les animatrices sont très gentilles et elles nous aident beaucoup. »

« C’est bien de pouvoir écouter les histoires des autres car je ne peux pas lire. » J’aime emprunter des CD qui racontent des histoires et sortir à l’extérieur ».

Pour aller plus loin dans l’expérience d’activités culturelles

Chaque année, nous permettons aux membres du groupe de lecture de visiter des expositions à la bibliothèque DESNOS, de se rendre au salon du livre de la jeunesse.

Nous clôturons l’année par un spectacle.
Les membres choisissent le thème, s’investissent dans la préparation de l’espace en proposant leurs idées. C’est l’occasion d’inviter d’autres travailleurs, de leur faire découvrir la bibliothèque et de leur donner l’envie de rejoindre le groupe.

De plus, nous avons découvert la biblio-connexion.
Elle permet d’accompagner vers la lecture des personnes éloignées du livre. Les contenus sont adaptés en langue des signes, en facile à lire et à comprendre, en audiodescription.
Depuis 2018, deux à trois séances ont été réalisées à l’ESAT.
Nous avons appris quelques mots de la langue des signes. Beaucoup de travailleurs se sont retrouvés dans cette lecture numérique.

L’année 2020- 2021 fut quelques peu particulière avec le contexte sanitaire.

Aussi, nous avons mis en place d’autres dispositifs. Les bibliothécaires sont venues à l’ESAT animer les séances. Toujours avec bienveillance, elles apportent une fraicheur au groupe. Les travailleurs les ont bien identifiées et sont toujours ravis de les recevoir. 
Depuis septembre 2021, nous reprenons le groupe de lecture à la bibliothèque.

Le thème de cette année est la poésie.

Informer et accompagner : les ateliers diabètes en Esat 16 Déc

Les ateliers diabète en Esat : la première rencontre.

Nous menons une action santé autour du diabète sur le site de l’ESAT Marsoulan.

Je suis infirmière à l’Esat Marsoulan et Marie DELGORGUE, Conseillère en Économie Sociale et Familiale, et moi-même, avons d’abord recensé les travailleurs diabétiques qui seraient intéressés pour participer à cette action.
Nous avons donc recensé 13 participants au total.

Les professionnels et les usagers se sont rencontrés une première fois en salle de psychomotricité.
Parmi les professionnels, on compte :
Un médecin généraliste, une infirmière et deux diététiciennes. 

Lors de cette rencontre les usagers ont pu s’exprimer librement sur « qu’est-ce que le diabète » (comme un brainstorming).

Différentes notions ont été abordées.

Beaucoup de questions portaient sur l’alimentation (ce que l’on peut manger ou non, quels aliments contiennent du sucre, la composition des repas…).

Certains avaient des questions :
Sur la pathologie en particulier comment fonctionne le pancréas,
Comment reconnaître les signes d’hypoglycémie et d’hyperglycémie,
Reconnaître les symptômes de la maladie, la différence entre le diabète de type 1 et 2,
Faire le point sur les traitements ou encore les examens à réaliser pour un bon suivi du diabète.
Enfin d’autres se questionnaient sur la perte de poids et l’importance de pratiquer une activité sportive.

À travers cet échange nous avons pu connaître les différents besoins des usagers, et les sujets qu’ils souhaitent aborder. Certains ont parlé de leur vécu avec la maladie, des difficultés rencontrées ou encore la gestion de la maladie avec l’entourage.

Régulièrement, au cours de l’année, des ateliers vont donc être mis en place avec les différents professionnels cités précédemment, pour pouvoir répondre aux questionnements des usagers.

La santé de nos usagers, les informations que nous pouvons leurs dispenser pour une meilleure compréhension de leur pathologie et un accompagnement adapté, font partie de nos priorités à l’Esat Marsoulan.

comment informer et accompagner vers la retraite en Esat 15 Déc

Comment accompagner les travailleurs vers la retraite en Esat ?

Les travailleurs de l’ESAT sont de plus en plus nombreux à partir à la retraite.
En 2018, à la suite d’une enquête réalisée sur l’accompagnement des travailleurs vieillissants, 91 travailleurs avaient entre 45 et 64 ans.
Nous constatons qu’un grand nombre de travailleurs ne souhaitent pas prendre leur retraite par peur de la solitude mais aussi par manque d’information concernant les ressources et les démarches à effectuer.

Les questions qui reviennent régulièrement :

« Comment faire mon dossier retraite ? À quel âge dois-je partir ? Est-ce que mon AAH va être maintenue ? Combien vais-je toucher à la retraite ? Qui peut m’aider ? »

Nos objectifs d’accompagnement :

Répondre aux questions que se posent les travailleurs vieillissants, concernant celles des ressources et du temps libre.
Rompre le sentiment de solitude et créer du lien avec les participants.
Rendre les personnes actrices de leur projet de vie après l’ESAT.
Instaurer de la temporalité.

En 2014, afin de mener au mieux l’accompagnement des travailleurs, nous avons conventionné avec l’IRCANTEC.
À plusieurs reprises, des chargés de relation clients se sont rendus à l’ESAT pour animer des réunions de groupe et des entretiens individuels retraite. Pendant ces journées, les professionnels ont informé, conseillé, orienté les travailleurs intéressés par leur devenir.

Les explications étaient simples et claires, toujours avec bienveillance. Celles-ci ont pu être reprises par les professionnels de l’ESAT selon le niveau de compréhension de la personne. Un relevé de carrière, une estimation individuelle globale et une fiche de suivi ont été renseignés pour faciliter l’accompagnement des travailleurs.
Les différents outils ont permis aux travailleurs de s’interroger sur leur projet de vie.

Il est important de souligner que la finalité de ses entretiens ouvre une vraie réflexion sur leurs projets grâce à une écoute individualisée des conseillers retraite.

Lors de ses entretiens, il en est ressorti :

Le travail

La durée requise pour le taux plein (le calcul des années à travailler et le choix pour certain d’un départ anticipé ou à l’âge légal) ;
La fatigabilité au travail (le mi-temps, l’invalidité, le changement d’atelier) ;
La mise à jour du relevé de carrière (les années manquantes ou la recherche des années manquantes).

Les ressources

L’information sur les droits (l’arrêt ou le maintien de l’AAH, de l’invalidité, prétendre à une nouvelle allocation);
L’évaluation du montant d’une future pension retraite (demande d’EIG principalement).

Les droits au titre du handicap

Le maintien des droits au titre du handicap (le forfait améthyste, la PCH, la carte d’invalidité).

La santé

Des préoccupations concernant la santé (la CMU, l’ACS, la mutuelle, le centre de santé, le 100%, le bilan de santé gratuit).

L’accompagnement extérieur

S’interroger sur ses envies, vouloir éviter l’isolement (rechercher des activités de loisirs, adhérer à une association) ;
Demander une aide à domicile (bénéficier d’une aide au ménage, au repas, avoir un accompagnement administratif) ;
Demander une mesure de protection ou la changer (la tutelle, la curatelle renforcée, la curatelle simple).

Le logement

Se maintenir dans les lieux ou changer de logement ou d’hébergement (transition entre le foyer d’hébergement et le foyer de vie, quitter le domicile familial) ;
Les aides pour équiper son logement (les barres d’appuis, le lit médicalisé…).

En distanciel, les conseillères restent présentes pour répondre aux questions des professionnels de l’ESAT.

Elles aident la Conseillère en Économie Sociale et Familiale dans les dossiers des travailleurs et répondent à ses questionnements. Également, elles sont un soutien pour les Ressources Humaines dans la régularisation des relevés de carrière.

Début 2021, par suite du contexte sanitaire, nous avons proposé des entretiens en visioconférence pour une vingtaine de travailleurs proches de la retraite.
Le 28 et 29 septembre 2021, nous avons eu le plaisir de recevoir Mme PELE Christine et Mme BORDILLON Sylvie à l’ESAT.
Le premier jour, Sylvie a animé une conférence retraite pour 20 travailleurs.
Ils ont pu comprendre le fonctionnement de la retraite complémentaire du public mais surtout répondre aux questions.
Christine quant à elle, a formé deux gestionnaires RH sur la retraite complémentaire. Elle a expliqué le fonctionnement d‘un contractuel à l’ESAT, la caisse de retraite complémentaire avec qui il est affilié car celle-ci est différente d’un agent titulaire.
De plus, Christine leur a expliqué le relevé de carrière et l’alimentation de la carrière sur le site, les attributions des points gratuits et tous les autres avantages liés aux contractuels selon leur poste.

Le deuxième jour, elles ont mené des entretiens individuels retraite auprès des travailleurs de plus de 45 ans.
Il permet à l’assuré de faire le point de façon personnalisée sur sa carrière passée, d’obtenir des simulations du montant de sa retraite et de poser ses questions.

L’entretien a pour but d’informer l’assuré sur :

Les droits dans les différents régimes obligatoires de retraite, de base et complémentaire ;
L’évolution de ces droits, compte tenu des choix et des aléas de carrière (périodes de formation, de chômage, de temps partiel, de maladie, de maternité, etc.) ;
Le futur montant de la retraite par des simulations à l’âge minimum légal de départ à la retraite et à l’âge auquel il pourra prétendre à une retraite à taux plein.

Ces sessions d’informations collectives et individuelles remportent un vif succès auprès des travailleurs.
C’est pourquoi nous les renouvelons chaque année en partenariat avec l’IRCANTEC depuis 2014.

L’accompagnement sur chaque étape de la vie fait partie intégrante de nos missions et des valeurs que nous défendons au sein de l’ESAT Marsoulan.

Véhicules électrique de l'Esat Marsoulan 15 Déc

L’Esat Marsoulan roule électrique.

L’ESAT Marsoulan a fait l’acquisition de deux véhicules utilitaires électriques.

Cet achat conforte le souci de l’ESAT Marsoulan d’avoir des actions concrètes en faveur de l’environnement et de la santé publique.

Ces véhicules électriques entraînent des économies non négligeables.

Leur impact sur l’environnement est nettement moindre, l’entretien reste faible et c’est une réduction incontestable des nuisances sonores urbaines.

Aussi, c’est naturellement que cette démarche de l’ESAT Marsoulan s’inscrit dans les impératifs écologiques et économiques d’une prise de conscience collective éco-responsable.

Par ailleurs, nos nouveaux véhicules offrent un confort certain d’utilisation à nos conducteurs et un espace agréable pour nos usagers lors de nos nombreux déplacements.

28 Mai

Réouverture du restaurant « LE MARSOULAN » le mercredi 02 juin 2021

Notre restaurant « Le Marsoulan » à Montreuil réouvre enfin ses portes en ce début d’été. C’est le retour des parfums et saveurs des beaux jours en terrasse ! C’est aussi l’occasion de redécouvrir la salle intérieure dont la déco a été repensée.

Nous sommes très heureux de pouvoir vous accueillir à nouveau au restaurant « Le Marsoulan ».
Les repas seront servis en terrasse et sans réservation.
Mais également en salle tout en respectant une jauge.


Aussi, le chef Touré et ses seconds vous ont imaginé un menu estival “Animation Plancha” avec des classiques revisités et chaque jour, une nouvelle entrée, un nouveau plat, une sélection de fromages affinés et un nouveau dessert.
Que vous choisissiez une formule ou un repas à la carte, tout a été pensé pour éveiller vos sens avec une cuisine gastronomique composée de produits frais et de très grande qualité.

Alors, ne boudez pas votre plaisir avec un repas en terrasse. Un îlot cosy, verdoyant et ensoleillé (si, si, la météo sera de la partie !), venez profiter d’une pause déjeuner dépaysante dans une ambiance détente.

Toute l’équipe s’est préparée à cette réouverture pour vous offrir un moment singulier et agréable accompagné d’un service impeccable.
Pas besoin de réserver, nous assurons un service continu de 11:45 à 14:30.

Nous sommes impatients de vous retrouver.

 

3 Mai

Des tote bags distribués sur les marchés de Montreuil.

Nos confections de tote bags et pochons en coton lavable s’inscrivent dans le cadre du projet de la Région Île-de-France : “Zéro plastique sur les marchés”.
Pour mener à bien ce projet à l’atelier couture de l’Esat Marsoulan, la créatrice Fatimata SY de Montreuil a créé le modèle et nous a ensuite confié sa fabrication en nombre avec des rouleaux de tissus qui étaient destinés à la poubelle.
Nous avons aussi travaillé en collaboration avec et pour la mairie de Montreuil.
En effet l’objectif du projet était de distribuer gratuitement ces cabas en tissu sur les marchés de la ville.
Enfin, nous avons souhaité y participer car c’est une façon concrète d’encourager les habitants faisant leurs courses à l’adoption d’un geste simple, éco-responsable et zéro déchet.

Cette réponse à la question de la pollution par le plastique et qui donne vie à une nouvelle activité pour l’atelier couture, est dans le droit fil des choix de l’Esat Marsoulan de s’investir et d’ancrer des projets dans une économie solidaire et durable, avec ses personnels des différents ateliers.

Après quelques semaines, les tote bags et pochons aux couleurs qui sentent l’arrivée de l’été sont prêts à être distribués… toute l’équipe a répondu “présente”…

Mon marché sans plastique à Montreuil

Ainsi, le samedi 22 mai 2021, c’est le marché des Ruffins qui inaugure l’opération.
Patrice Bessac, Maire de Montreuil était présent sur le marché pour le lancement de « Mon marché sans plastique, Adopte un sac ».
Des sacs papier et cabas ont été distribués gratuitement aux habitants et habitantes dans le but dit-il « … de devenir exemplaires semaines après semaines, mois après mois.
Changeons nos comportements. Utilisons moins de plastique, plus de durable, dans l’intérêt de notre espace public, de notre vie quotidienne mais aussi de la planète et singulièrement des océans ».

Une démarche solidaire et éco-responsable

À l’Esat Marsoulan, nous souhaitons proposer ce produit à des municipalités car plusieurs d’entre elles sont soucieuses de faire reculer les plastiques sur les marchés et dans la ville.
Parce que c’est un produit polluant qu’on retrouve partout et surtout pour finir dans les nappes phréatiques et dans les océans.
Donc c’est un enjeu de civilisation et il faut qu’on y arrive. Et cette idée qui a été trouvé d’utiliser des vêtements usagers ou tissu restant destinés à la poubelle et qui reprennent vie avec des mains de couturières et de personnes qualifiées pour en fabriquer des tote bags d’utilisation durable tous les jours.
Et, c’est une idée qui plaît et qui séduit.
Aussi, l’opération à laquelle nous avons participé, de fabriquer ces tote bags et de les distribuer gratuitement sur les marchés pour les faire connaître à l’air de bien fonctionner.
C’est ce qu’a démontré la première opération sur le marché des Ruffins.

Un projet d’avenir et de consolidation de la formation professionnelle.

La prochaine grande opération en septembre, sera sur le marché de La Croix de Chavaux à Montreuil pour les distribuer à un plus grand nombre encore de personnes pour que cela soit bien connu au niveau de la commune et nous l’espérons au niveau du département.
Donc, nous y participons avec grand plaisir et attendons de voir comment cela va évoluer. Nous avons envie de poursuivre dans ce genre de projets éco-responsables.
De plus, pour l’équipe de l’atelier couture composée d’une dizaine de personnes en situation de handicap, de couturières professionnelles et d’une monitrice d’atelier, c’est une nouvelle expérience et l’acquisition de nouvelles compétences.
Ces nouvelles réalisations sont une façon de discuter d’un sujet d’actualité et d’agir en s’inscrivant par le travail dans la réalité du “milieu ordinaire”, tout en se sentant utile. C’est aussi l’occasion de gagner en confiance et en estime de soi.

Nouvelle distribution gratuite en septembre sur le marché de la Croix de Chavaux à Montreuil… une histoire à suivre… !

Vous aussi vous souhaitez monter un projet de ce type et vous souhaitez faire fabriquer des tote bags et pochons « zéro déchet » qui en plus peuvent être personnalisés : n’hésitez pas à contactez-nous au : 01 41 72 09 12

tunique médicale et paramédicale 26 Avr

Tuniques médicales et paramédicales.

La dernière création de l’atelier est une tenue professionnelle composée, d’une tunique et d’un pantalon, dédiés aux professionnel(les) du paramédical et du médical.

Le modèle de tunique médicale et paramédicale a été conçu et fabriqué par l’équipe couture. Le modèle présenté comporte deux poches sur les côtés et une poche supérieure, un boutonnage par pressions.
100% coton 130 grammes, cette tenue est personnalisable selon vos demandes.
Nous vous proposons aussi une variante de cet ensemble homme / femme et nous pouvons également partir d’un modèle existant de votre choix.
Sur la base du modèle que vous nous remettez, nous créons le patron et réalisons la quantité souhaitée, avec le tissu demandé et dans les tailles requises.


Si vous souhaitez passer commande ou discuter de votre besoin spécifique, n’hésitez pas à nous contacter au : 01 41 72 09 12

15 Avr

Le restaurant « Le Marsoulan » et ses menus vente à emporter.

Pour votre pause déjeuner, dégustez les plateaux repas, le Burger / frites maison et les salades composées du restaurant “Le Marsoulan”.
Composez votre plateau selon le menu du jour avec au choix :
1 entrée, 1 plat poisson ou viande accompagné d’une garniture de saison, 1 dessert, un petit pain et 1 bouteille d’eau.
Ou optez pour un Burger concocté par le Chef, accompagné de frites maison et d’une bouteille d’eau.
Envie de fraîcheur ? Laissez-vous tenter par une de nos 3 salades composées avec soin.
Des produits frais de qualité gastronomique cuisinés de façon gourmande.

Choisissez votre menu en passant commande au : 01 41 72 00 62 et venez chercher votre repas à la boutique “Espace Marsoulan”, 64 rue Robespierre à Montreuil.

Vous êtes une entreprise, vous souhaitez passer commande et être livré directement sur votre lieu de travail, appelez-nous au 01 41 72 00 62.